DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La justice belge frappe fort contre l'Eglise catholique de Belgique

Vous lisez:

La justice belge frappe fort contre l'Eglise catholique de Belgique

Taille du texte Aa Aa

Une trentaine d’enquêteurs et de policiers ont saisi hier 450 dossiers au palais épiscopal de Malines au nord de Bruxelles.

L‘église catholique belge est confrontée depuis deux mois à des scandales de pédophilie.

Jean-Marc Meilleur, porte-parole du parquet de Bruxelles : “C’est un dossier qui est arrivé récemment au parquet de Bruxelles, contenant des déclarations par rapport à des faits supposés d’abus sexuels commis à l‘égard de mineurs par un certain nombres de personnes au sein de l‘Église et donc l’objet des perquisitions est de vérifier ces déclarations”.

L’ancien primat de Belgique, Mgr Godfried Danneels a lui aussi été convoqué et son domicile perquisitionné.

Les 450 dossiers avaient été ouverts par une commission indépendante. Son président dénonce une atteinte à la confidentialité. “Ce travail est anéanti mais même si les dossiers retournent demain. Qu’est ce que je dois dire à une victime qui m’a dit je veux venir parler avec vous mais en toute discrétion ? Comment garantir encore pour l’instant je ne sais pas”.

Ces scandales de pédophilie ont jeté une ombre sur l‘église belge. L‘évêque de Bruges a été contraint à la démission forcée. Il a reconnu avoir longuement abusé d’un mineur de son entourage.