DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le modeste G8 de Huntsville

Vous lisez:

Le modeste G8 de Huntsville

Taille du texte Aa Aa

Six milliards d’euros pour la lutte contre la mortalité infantile et l’amélioration de la santé des femmes et des enfants dans les pays en développement.

C’est ce qu’ont promis les dirigeants du G8, ainsi que cinq autres pays, la fondation Bill Gates et celle des Nations Unies au sommet de Huntsville, au Canada. La faiblesse du montant a été dénoncée par des ONG.

L’ONU estime qu’une somme trois fois supérieure serait nécessaire pour atteindre les objectifs du millénaire sur le développement (OMD) d’ici à 2015.

“Selon moi”, a expliqué le Premier ministre canadien Stephen Harper, “les dirigeants ont été très très prudents concernant leurs engagements. Je ne pense pas qu’on reverra des dirigeants faire des promesses qu’ils n’auront pas l’intention d’honorer ou inconsidérées.”

Les pays riches sont en effet critiqués pour ne pas avoir tenu leurs engagements financiers de 2005.

Il faut dire aussi qu’ils ont en tête sortie de crise, soutien à la croissance, budgets serrés et plans d’austérité.

Autant de sujets à aborder au sommet du G20 dès ce soir à Toronto, où d’importantes manifestations sont attendues.

Celle d’hier, qui a rassemblé environ 2.000 personnes, a donné lieu à quelques interpellations.