DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Encourager la croissance tout en réduisant les déficits, le défi du G20

Vous lisez:

Encourager la croissance tout en réduisant les déficits, le défi du G20

Taille du texte Aa Aa

Dîner de gala oblige, le sommet du G20 a débuté en grande pompe samedi soir. A Toronto, le Premier ministre canadien Stephen Harper et son épouse ont reçu les dirigeants des pays les plus industrialisés ou des pays émergents les uns après les autres. Ils doivent tous tenter de rédiger un texte final de compromis dimanche. Le président américain et ses homologues chinois, indien et brésilien notamment continuent de craindre que trop de rigueur budgétaire n‘étouffe la croissance, mais les dirigeants européens veulent poursuivre leur chasse aux déficits publics. C’est là-dessus que le G20 va devoir trouver un juste milieu. L’hôte canadien souhaite un engagement chiffré sur la réduction des déficits, et une entente sur le meilleur moyen de consolider la croissance.

Le président américain Barack Obama a profité de ce sommet pour mieux sympathiser avec le nouveau Premier ministre britannique. David Cameron a pu faire un tour dans l’hélicoptère présidentiel, et les deux hommes ont échangé des bières de leurs propres régions, sans oublier d’y goûter.