DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Guinée sur le point d'en terminer avec l'époque des dictateurs

Vous lisez:

La Guinée sur le point d'en terminer avec l'époque des dictateurs

Taille du texte Aa Aa

De longues files d’attente ont été observées devant les bureaux de vote à Conakry, la capitale de la Guinée. Les plus de quatre millions d‘électeurs paraissaient impatients, en choisissant leur prochain président, d’en finir avec les dictatures civiles et militaires qui durent depuis un demi-siècle dans le pays. De l’avis des observateurs, la Guinée pourrait avoir vécu ce dimanche la première élection libre de son histoire.

Le président de la transition, ancien officier putschiste, a tenu parole: les 24 candidats en lice sont tous des civils.

Trois partent favoris, dont Alpha Condé, le dirigeant du Rassemblement du Peuple de Guinée. Il est resté dans l’opposition à tous les régimes depuis l’indépendance en 1958. Cellou Dalein Diallo, ancien Premier ministre et chef de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée pense aussi que son heure est venue d’accéder au poste suprême. Le troisième favori, Sidya Touré, responsable de l’Union des Forces Républicaines, est également un ex-chef de gouvernement de la Guinée. Mais aucun de ces candidats ne semble en mesure de l’emporter dès le premier tour du scrutin présidentiel. Un second tour est prévu le 18 juillet. Les résultats du vote ne sont pas attendus avant mercredi.