DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Moscovites écrasés par la chaleur

Vous lisez:

Les Moscovites écrasés par la chaleur

Taille du texte Aa Aa

Une poussée de fièvre se produit à Moscou en ces derniers jours du mois de juin. Les fontaines du centre-ville sont presque transformées en piscines. La température a dépassé les 35 degrés Celsius ce week-end, et les Moscovites cherchent à tout prix un peu d’eau, un peu d’air. Le dernier record dans la capitale russe, de près de 32 degrés, date de 2001. Les voitures ne résistent pas mieux que les personnes à la hausse brutale des températures.

Les services municipaux de Moscou doivent arroser les chaussées car l’asphalte fond. Cette vague de chaleur va laisser des traces. Les Moscovites préfèrent encore se réfugier dans le métro. Il y fait, disons, plus frais…seulement 28 degrés !