DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Qui dit G20 dit violences

Vous lisez:

Qui dit G20 dit violences

Taille du texte Aa Aa

A chaque grand sommet international, ses manifestations qui dégénèrent. Le G20 de Toronto (Canada) n’a pas failli à la règle avec des affrontements la nuit dernière entre des groupes d’anarchistes vêtus de noir et cagoulés et les forces de l’ordre.

La manifestation des opposants au G20 avait commencé dans le calme avant de changer radicalement de ton dans le quartier financier ainsi que dans une rue branchée de la ville. Donnant lieu à des scènes d’une violence à laquelle les habitants ne sont pas du tout habitués. “C’est assez fou ce qui se passe, a ainsi commenté un habitant. Je n’avais jamais vu un truc pareil ici, ça ne ressemble
vraiment pas à Toronto. Toronto, c’est un endroit tranquille, tout est sous contrôle. Là, ce sont plutôt des choses qu’on voit en Afghanistan…”

“Nous n’avions jamais vu un tel niveau de criminalité gratuite dans nos rues”, a confirmé le chef de la police. En annonçant près de 500 interpellations.