DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Turquie ferme son espace aérien à un avion militaire israélien

Vous lisez:

La Turquie ferme son espace aérien à un avion militaire israélien

Taille du texte Aa Aa

La Turquie a interdit à un avion militaire israélien d’utiliser son espace aérien. Une mesure prise en représailles au raid sanglant du 31 mai de l‘état hébreu contre une flottille d’aide internationale pour Gaza.
 
Interrogé à l’issue du sommet du G20 au Canada, le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a précisé ce lundi qu’une demande d’autorisation de transit avait été refusée au lendemain de l’assaut. Et que cette demande concernait un avion militaire se rendant en Pologne.
 
D’après un diplomate turc, de nouvelles demandes similaires seront étudiées au cas par cas. Les vols civils ne seront pas concernés par ces mesures.
 
L’affaire s’est répandue dans la presse internationale au moment où une commission s’est  réunie ce lundi en Israël au sujet de l’assaut contre la flottille. Une commission qui ne comporte que deux observateurs étrangers, dont David Trimble, l’ex-Premier ministre d’Irlande du Nord. Deux étrangers qui n’ont pas le droit de vote.
Israël a accepté la création de cette commission sous la pression des États-Unis.
Il s’agit d’examiner la validité du raid israélien au regard du droit international ainsi que celle du blocus maritime imposé par l‘état hébreu.
Le raid a fait 9 morts, 8 Turcs et un Turco-Américain.