DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Kirghizstan : une nouvelle constitution mais la situation reste tendue

Vous lisez:

Kirghizstan : une nouvelle constitution mais la situation reste tendue

Taille du texte Aa Aa

Rosa Otounbaïeva, la présidente kirghize par intérim depuis la révolte d’avril s’est félicitée du vote positif lors du référendum d’hier.

90,7% des électeurs kirghizes se sont prononcés en faveur de la nouvelle constitution. Cette dernière devrait affaiblir considérablement le président au bénéfice du parlement et du Premier ministre.

Ce jeune homme estime que “les résultats sont faussés. Notre gouvernement est corrompu. Il n’y avait aucune raison de voter. Quoiqu’il arrive, c‘étaient les résultats voulus par le gouvernement”.

Dans le sud du pays, ancien bastion du président déchu Bakiev, les tensions ethniques persistent entre les Kirghizes et la minorité ouzbèke. Des affrontements meurtriers ont eu lieu à la mi-juin et 400 000 personnes avaient fui leur domicile avant de rentrer chez elles. Cette femme se veut toutefois optimiste. “Nous croyons que Rosa Otounbaïeva peut changer nos vies et aussi celles des autres nationalités. Tout le monde mérite une vie meilleure”.

70% des électeurs ont participé à cette consultation d’ores et déjà dénoncée par l’opposition. Moscou craint un possible effondrement de l’Etat kirghize. Les résultats définitifs sont attendus d’ici quelques jours.