DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bruxelles propose de couper certaines aides aux pays laxistes


Le bureau de Bruxelles

Bruxelles propose de couper certaines aides aux pays laxistes

Suspension des aides aux régions défavorisées ou des subventions dans le secteur agricole et celui de la pêche… La Commission propose de sanctionner plus durement les mauvais élèves du Pacte de stabilité, en visant précisément leur porte-feuille. Les Etats trop dépensiers seraient même forcés d‘épargner en faisant des dépôts sur un compte bloqué.

“Nous renforçons la gouvernance économique. Nous renforçons la politique de coordination économique et la surveillance budgétaire préventive”, a expliqué Olli Rehn, le commissaire aux Affaires économiques et monétaires.

Comme annoncé, Bruxelles propose aussi que lui soient soumis les projets de budgets nationaux. Pour l’analyste Karel Lannoo, l’arsenal de nouvelles sanctions est peu convainquant. Encore faudrait-il appliquer celles qui existent déjà.

“En 2004, déjà, on a vu que l’application des sanctions qui étaient alors prévues dans le Pacte de stabilité et de croissance posait certains problèmes. Elles auraient pu être appliquées plus tôt, mais la Commission a freiné et retardé les décisions.”

Si la Commission a proposé un nouveau tour de vis pour les Etats en déficit excessif ou surendettés, c’est parce que les Etats membres le lui ont demandé dans le sillage de la crise grecque. Les ministres des Finances doivent désormais prendre le relais.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Campagne européenne sur les droits des passagers