DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Obama et Medvedev affichent leur fair-play

Vous lisez:

Obama et Medvedev affichent leur fair-play

Taille du texte Aa Aa

Une semaine après leur rencontre à Washington, les président russe et américain affirment que le démantèlement d’un réseau d’espions russes présumés n’entachera pas leurs relations. Un réseau d’une dizaine de personnes travaillant pour le compte de Moscou et interpellé dimanche.

Parmi eux la sulfureuse Ana Chapman, mais aussi une ancienne journaliste péruvienne controversée.

Réaction du sous-secrétaire d‘État américain chargé de l’Europe, Phillip Gordon : “Nous avons dépassé la guerre froide. Nos rapports le démontrent. Je ne pense pas que quiconque soit choqué de voir qu’il existe encore des vestiges d’anciennes méthodes pour obtenir des informations”.

Les suspects “n’ont commis aucun acte dirigé contre les États-Unis”, assure le Kremlin. Mais rien n’y fait, les analystes ne croient pas à cette entente cordiale affichée par les deux chefs d‘États.

“En Russie, comme aux États-Unis, certains sont sceptiques quant à l’amélioration de nos relations. Ils pensent que les progrès sont instables, que la Russie et les États-unis restent opposés et qu’ils ne devraient pas se faire confiance”, explique Andreï Kortunov.

Quel était l’objectif des espions russes ? Difficile à dire. Après 20 ans d’enquête du FBI, les messages codés n’ont, officiellement, pas été déchiffrés.