DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Il était une fois, un irréductible Belge...

Vous lisez:

Il était une fois, un irréductible Belge...

Taille du texte Aa Aa

Au coeur de Bruxelles, Armand Ell a décidé de défendre corps et âme ses vignes, menacées par les bulldozers de la municipalité. Il y a 37 ans, ce vigneron a eu l’autorisation de planter des vignes dans le parc public Josephat. Son secret pour qu’elles prospèrent, le composte des templiers: “On n’utilise pas d’engrais, mais une recette des moines d’il y a mille ans, le vivus humus en latin. C’est un humus vivant, un peu comme dans les forêts.”

Mais voilà, le terrain exploité n’appartient pas à Armand Ell et la ville a d’autres projets, les voisins aussi même s’ils ont droit de temps à autre à une dégustation de ce “vin de ville”.

Le responsable des espaces verts du quartier de Schaerbeek explique: “Nous avons beaucoup de demande des écoles, des citoyens, des comités de quartiers qui veulent faire des potagers biologiques. On a donc dû faire un choix entre cette vigne exploitée par un privé ou répondre aux demandes des habitants et des enfants des écoles.”

Des enfants qui ne sont pas en mesure d’apprécier le château Josephat, un vin bio que certains oenologues ont comparé à un grand cru français du bordelais. Même Jacques Chirac l’aurait goûté…