DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Marée noire : l'espoir repose sur un bateau géant

Vous lisez:

Marée noire : l'espoir repose sur un bateau géant

Taille du texte Aa Aa

Ce géant, c’est le nouvel espoir pour combattre le pétrole qui fuit dans le Golfe du Mexique. Ce navire taïwanais porte le nom d’une baleine, parce qu’il est grand comme quatre terrains de football. Il est en cours d’examen pour savoir s’il peut être déployé. Il pourrait récupérer l‘équivalent de 500 000 barils de pétrole et d’eau mélangés en un jour, c’est énorme comparé aux 600 000 barils en 68 jours.

Alex, l’ouragan reclassé en tempête, a poussé les nappes de pétrole plus près des côtes encore. La saison cyclonique s’annonce comme l’une des plus dures, il est donc temps d’accélérer le nettoyage. Pour Bobby Jindal, le gouverneur de Louisiane, la réponse fédérale n’est pas assez efficace :

“La seule question qu’ils doivent se poser c’est : est-ce qu’il faut gagner cette guerre ? Vous devez la gagner. Arrêtez la bureaucratie et allez-y. N’admettez pas la défaite. N’abandonnez pas les 11000 kilomètres de côtes de la Louisiane.”

Le pétrole qui s‘échappe depuis le 22 avril a déjà souillé près de 700 km des rivages américains. Les boulettes continuent de s‘échouer sur les plages, alors que les vacances commencent. L’espoir ultime repose sur les puits de dérivation destinés à stopper définitivement la fuite, mais les travaux de forage ne seront pas achevés avant août.