DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mogadiscio prise entre deux feux

Vous lisez:

Mogadiscio prise entre deux feux

Taille du texte Aa Aa

Le cinquantième anniversaire de l’indépendance de la Somalie a été plus marqué par des violences que des festivités. Les insurgés islamistes radicaux ont tenu parole. Ils ont semé la terreur jeudi dans plusieurs quartiers de la capitale somalienne Mogadiscio. Le bilan serait d’au moins une vingtaine de morts, la moitié seraient des civils indique une source hospitalière qui parle aussi de dizaines de blessés.

Les violents accrochages entre les forces gouvernementales et les combattants islamistes ont parfois eu lieu à l’arme lourde. Le gouvernement somalien de transition ne contrôle que quelques quartiers de la capitale, et tente d’en reprendre certains aux groupes radicaux qui sont liés à Al-Qaïda. Un hôpital du nord de Mogadiscio a de nouveau été touché par des bombardements, et le Comité international de la Croix-Rouge a protesté.