DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Présidence européenne : la Belgique fait sa rentrée

Vous lisez:

Présidence européenne : la Belgique fait sa rentrée

Taille du texte Aa Aa

A l’heure des départs en vacances, la Belgique fait sa rentrée européenne. Gouvernement belge et Commission européenne se sont retrouvés au grand complet pour discuter des six prochains mois. Depuis hier, c’est officiellement la Belgique et son gouvernement qui assument la présidence tournante de l’Union. Un gouvernement démissionnaire, qui expédie les affaires courantes.

“Mon degré de confiance en la Belgique est à 100%. Qu’il y ait des événements politiques en Belgique… Il y en a dans d’autres pays, ce n’est pas le seul pays qui a maintenant des changements de gouvernement”, a déclaré le président de la Commission José Manuel Barroso.

Et le premier ministre sortant, Yves Leterme, de rappeler que c’est la 12ème présidence européenne du pays. En attendant la formation du prochain gouvernement, celui-ci devra travailler d’emblée sur trois dossiers poids lourds : supervision bancaire et financière, mise en place du service diplomatique commun et renforcement de la gouvernance économique.

Mais la Belgique entend aussi s’effacer au profit d’Herman Van Rompuy, le président permanent du Conseil. Comme chaque présidence européenne, elle a installé dans le bâtiment du Conseil une oeuvre d’art censée la symboliser. Il s’agit de mannequins sans tête. Toute ressemblance avec des faits existants ne serait que pure coïncidence.