DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des villageois en colère contre la Finul au Liban-Sud

Vous lisez:

Des villageois en colère contre la Finul au Liban-Sud

Taille du texte Aa Aa

Les incidents se répètent dans le sud du Liban, ce qui inquiète l’ONU. Samedi, un blindé léger de la Finul a été attaqué brièvement par des villageois. Ils ont lancé des pierres sur le véhicule conduit par des casques bleus français près du village de Kabrikha. Le chef de la patrouille a voulu tenter de parler aux civils, selon l’ONU, mais il a été molesté et blessé légèrement à la tête.

“Nous sommes descendus dans les rues du village, dit une femme, car nous n’acceptons pas ce qui s’est passé. Les soldats ont heurté une voiture et une moto et interpellé un jeune. C’est un message pour Israël, nous sommes courageux et nous pouvons nous défendre nous-mêmes”. Des soldats libanais ont dû s’interposer pour rétablir le calme. Le Liban-Sud reste un bastion du Hezbollah, qui a notamment combattu l’armée israélienne en 2006.