DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Démissions : "il faut sauver le soldat Woerth"

Vous lisez:

Démissions : "il faut sauver le soldat Woerth"

Taille du texte Aa Aa

Les réactions se multiplient en France après la démission de deux secrétaires d’Etat. Les deux hommes auraient quitté le gouvernement à la demande de Nicolas Sarkozy et de François Fillon.
Alain Joyandet et Christian Blanc avaient été mis en cause dans la presse, l’un pour avoir loué un jet privé pour un déplacement ministériel, l’autre pour avoir acheté pour 12000 euros de cigares avec les deniers publics.
A gauche comme à l’extrême-droite, l’opposition y voit elle le moyen pour le gouvernement de faire diversion.

“Il s’agit de sauver le soldat Woerth”, a estimé Marine Le Pen, pour le Front National. “Je crois que les choses sont claires, tous les Français ont compris, on sacrifie deux sous-ministres en espérant sauver Mr Woerth contre lequel pèsent des soupçons beaucoup plus graves”.

Le ministre du Travail est soupçonné de conflit d’intérêts dans le dossier Bettencourt mais Nicolas Sarkozy ne veut pas se séparer de celui qui est chargé de mener à bien sa réforme des retraites.

Un remaniement ministériel est prévu à l’automne. En attendant, le désamour s’accentue entre le gouvernement et la population. Deux tiers des Français estiment que leurs dirigeants sont “plutôt corrompus” selon un sondage publié par le journal Libération.