DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le témoignage de la mère de Guillermo Fariñas

Vous lisez:

Le témoignage de la mère de Guillermo Fariñas

Taille du texte Aa Aa

Voici ce qu’a dit la mère de Guillermo Fariñas à EuroNews ce lundi, de l’hôpital où il se trouve.

Alicia Hernández:
“Il est dans un état grave, critique, avec des complications, il a des infections, il est avec ce caillot et sous traitement pour éviter qu’il ne se détache, ce qui provoquerait certainement sa mort. En plus, il a des douleurs dans toutes les articulations, des maux de tête et mal à la vésicule”.

Euronews:
Que faudrait-il pour que votre fils fasse marche arrière et stoppe sa grève de la faim?

Alicia Hernández:
Eh bien, ce qu’il a proposé…

Euronews:
La libération des 26 prisonniers qui sont malades?

Alicia Hernández:
Exactement.

Euronews:
Et vous, lorsque vous parlez avec lui, croyez- vous que votre fils soit déterminé à aller jusqu’au bout?

Alicia Hernández:
Non, pas quand je parle avec lui, mais c’est ce qu’il a déclaré.

Euronews:
Quelqu’un vous a-t-il contacté pour savoir si votre fils pourrait faire marche arrière et cesser sa grève de la faim?

Alicia Hernández:
Personne.

Euronews:
Ni de Cuba, ni de l’extérieur?

Alicia Hernández:
Ces derniers jours? Non… Les médecins qui s’occupent de lui.

Euronews:
Nous avons lu dans la presse que votre fils a envoyé une lettre au dissident Guillermo del Sol Pérez pour qu’il prenne le relais s’il lui arrive quelque chose. Est-ce vrai?

Alicia Hernández:
Je ne crois pas. Je ne peux pas répondre à cette question, je ne suis pas au courant de cela. Si je suis ici, c’est pour tenir mon rôle de mère, pour lui donner du soutien spirituel, pour soigner mon fils.

partie 1 | partie 2 | partie 3