DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mexique : élections sur fond de guerre des cartels

Vous lisez:

Mexique : élections sur fond de guerre des cartels

Taille du texte Aa Aa

Le Parti révolutionnaire institutionnel a justifié sa position de favori des élections locales mexicaines. Un scrutin particulièrement marqué par la guerre de la drogue. Le taux d’abstention a atteint des records dans les Etats où les narcotrafiquants sont les plus présents, à Tamaulipas et Chihuahua, à la frontière avec les Etats-Unis.

C’est dans le nord du pays que les cartels s’affrontent pour le contrôle du marché américain de la drogue, le plus important de la planète.

Le PAN, parti du Président Calderon, a érigé la lutte contre le crime organisé en priorité nationale. Mais le déploiement de 50.000 militaires en renfort de la police ne paie pas. Les violences des cartels ont fait 23.000 morts depuis l’accession des conservateurs au pouvoir.

Du coup c’est l’opposition de centre-gauche qui est en passe de remporter la plupart des 12 sièges de gouverneurs en jeu. Et ce, malgré l’assassinat de l’un de ses candidats. Rodolfo Torre défendait les couleurs du Parti révolutionnaire institutionnel lorsqu’il a été abattu la semaine dernière à Tamaulipas. 14 personnes ont été tuées dans la seule journée de dimanche.