DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le chef de la diplomatie espagnole en visite à Cuba

Vous lisez:

Le chef de la diplomatie espagnole en visite à Cuba

Taille du texte Aa Aa

Donner un coup d’accélérateur au processus de libération des prisonniers politiques à Cuba. C’est l’objectif que s’est fixé le chef de la diplomatie espagnole à l’occasion de sa visite de 2 jours sur l‘île.

Miguel Angel Moratinos, qui a rencontré son homologue cubain Bruno Rodriguez, a bon espoir d’obtenir du régime castriste qu’il consente à libérer tous les prisonniers politiques, en commençant par ceux dont l‘état de santé est le plus préoccupant.

Parmi eux, figure le dissident Guillermo Farinas, en grève de la faim depuis près de cinq mois. Malgré les soins qui lui sont prodigués au quotidien, tout indique que ses jours sont désormais comptés.

Ce psychologue et cyberjournaliste âgé de 48 ans, refuse de s’alimenter depuis le 24 février, au lendemain de la mort d’Orlando Zapata, un autre dissident qui a lui-même succombé à une grève de la faim.

Il y aurait près de 200 prisonniers politiques détenus de manière arbitraire sur l’ile, dont une vingtaine en mauvaise santé.

L’Union européenne envisage d’assouplir sa position avec Cuba en cas de libération.

L’Italie et la France pourraient aussi accueillir certains des dissidents.