DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les défenseurs des droits de l'homme dénoncent le sort des enfants lanceurs de pierres en Turquie

Vous lisez:

Les défenseurs des droits de l'homme dénoncent le sort des enfants lanceurs de pierres en Turquie

Taille du texte Aa Aa

En Turquie, on les appelle les enfants lanceurs de pierre. Ils sont kurdes. Ils ont entre 12 et 18 ans et ils ont été arrêtés par centaines lors de manifestation pro-kurdes dans l’Est du pays.

Le parlement turc discutera à la mi-juillet d’un projet de loi du gouvernement Erdogan visant à alléger les peines lors du premier délit. Des tribunaux et des prisons pour enfants pourraient aussi être mis en place dans ce type d’affaires.

Une nécessité selon ce président d’une association turque de défense des droits de l’homme :
“Une génération entière est en train de grandir dans les prisons du sud-est. Ce ne sont que des enfants. Leurs droits sont reconnus par les conventions internationales. Ils ont été condamnés selon des lois anti-terroristes comme s’ils étaient membres d’organisations terroristes”.

Les familles de ces enfants emprisonnés sont à cran. A l’image de cette mère dont le fils est en prison, elles dénoncent des procès et des arrestations arbitraires ainsi que la multiplication des cas de violences et de mauvais traitements.