DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une nouvelle directive européenne sur les bonus bancaires

Vous lisez:

Une nouvelle directive européenne sur les bonus bancaires

Taille du texte Aa Aa

Il se sont attirés l’opprobre populaire avec la crise… Désormais, les excès des traders et des dirigeants de banques ne seront plus tolérés. C’est en tout cas le message d’une nouvelle directive. Votée par le Parlement européen, elle plafonne et encadre les bonus. Les explications de l’rodéputée socialiste Arlene McCarthy :

“Pour les bonus les plus élevés, il y aura un maximum de 20% de paiements en espèces, et il sera de 30% pour les bonus moins importants.
Ce que nous essayons de faire, c’est d’empêcher les gens de partir avec des bonus de plusieurs millions, en laissant derrière eux une banque dans une situation financière désastreuse, sous-capitalisée, qui devra ensuite être secourue par les contribuables.”

Autre mesure qui s’appliquera aussi dès janvier 2011 : une bonne partie des bonus ne sera payée qu’après une période de trois ans au moins, pour permettre à l’employeur de les garder si les investissements tournent mal.
Le Parlement européen insiste également sur le rôle-clé de la future autorité centralisée :

“Le Parlement européen, à juste titre, veut que ce soit l’autorité de supervision européenne qui ait le dernier mot dans le dossier des marchés financiers. Toute la crise financière a démontré que les instances nationales ne fonctionnent pas bien et qu’on a besoin d’une autorité au niveau européen”, commente Guy Verhofstadt, chef de file des Libéraux au Parlement européen.

La directive devrait être définitivement adoptée par les ministres des Finances en début de semaine prochaine. Elle s’accompagnera sans doute de quelques grincements de dents à la City, première place financière d’Europe. Mais c’est le prix à payer pour rassurer le contribuable européen.