DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les agents secrets russes quittent les Etats-Unis

Vous lisez:

Les agents secrets russes quittent les Etats-Unis

Taille du texte Aa Aa

L‘échange n’aura pas lieu sur le fameux “pont aux espions” en Allemagne, mais hormis ce détail, l’histoire a tout d’un remake de la guerre froide.

Dans ce véhicule, a priori, les dix agents secrets russes accusés de “comploter” en territoire américain. Ils ont reconnu ce jeudi devant un tribunal fédéral de New-York travailler pour les services de renseignement extérieur russe. Ils ont donc plaidé coupable, leur passeport pour quitter les Etats-Unis. Anna Chapman et ses neuf collègues devraient rejoindre Moscou dans les heures qui viennent.

Une expulsion possible car de l’autre côté, au Kremlin, le président Medvedev a accepté de gracier quatre russes emprisonnés pour espionnage au profit des Occidentaux. L’expert en armement Igor Soutiagine serait déjà en route, via l’Autriche. Alexandre Zaporojski, Guennadi Vassilenko et Sergueï Skrypan devraient eux aussi rejoindre les Etats-Unis. Tous auraient plaidé coupable pour obtenir la grâce présidentielle.

Un échange aux accents de guerre froide mais qui a en fait pour seul but de réchauffer les relations russo-américaines.

Malgré ce happy end, ce que l’histoire ne dit pas, c’est où se trouve Robert Christopher Metsos. Le onzième agent russe arrêté fin juin, a disparu à Chypre, après avoir été placé en liberté surveillée. Il pourrait se cacher dans la partie turque de l‘île, qui n’a signé aucun accord d’extradition avec d’autres pays.