DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fin de cavale pour l'ennemi public numéro un en Grande-Bretagne

Vous lisez:

Fin de cavale pour l'ennemi public numéro un en Grande-Bretagne

Taille du texte Aa Aa

C’est donc par un suicide que s’est achevée la folle cavale de Raoul Moat, cet homme traqué par la police britannique depuis une semaine.

Ce videur de boîte de nuits père de trois enfants a mis fin à ses jours malgré 6 heures de négociations avec la police qui avait fini par retrouver sa trace vendredi en fin d’après-midi, aux abords d’un village du nord-est de l’Angleterre.

Le fuyard aurait péri à son arrivée à l’hôpital de Newcastle.

“Il semble que le suspect se soit suicidé par balle. Il semble qu’aucun coup de feu n’ait été tiré par les policiers. Jusqu’au dernier moment, les policiers se sont employés à persuader M. Moat de se rendre pacifiquement. Pendant cette période, des officiers ont utilisé un pistolet à impulsions électriques taser, néanmoins, cela n’a pas empêché son décès, explique Sue Sim, de la police de Northumbria.”

Il y a une semaine, Moat avait fini par devenir l’ennemi public numéro en Angleterre, 48 heures seulement après sa sortie de prison. Ce homme de 37 ans, accro aux anabolisants, aurait gravement blessé son ancienne petite amie de 23 ans et tué le nouveau compagnon de celle-ci.

Il aurait par ailleurs blessé de sang froid un policier en patrouille, au cours de sa fuite.

Sa chasse à l’homme avait mobilisé des moyens considérables.