DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Japon : Le premier ministre perd la majorité au Sénat

Vous lisez:

Japon : Le premier ministre perd la majorité au Sénat

Taille du texte Aa Aa

Selon les sondages sortis des urnes, la coalition de centre-gauche au pouvoir au Japon perdrait la majorité au Sénat.
Alors que la moitié des sièges était renouvelée, le principal parti le PDJ n’obtiendrait qu’autour de 47 sièges, le petit parti avec lequel il est allié aucun. Il leur en fallait 56 pour conserver la majorité.
Le parti libéral, d’opposition, obtiendrait lui 50 sièges.

Un résultat qui risque de compliquer la tâche du tout nouveau premier ministre, nommé il y a un mois seulement.
Naoto Kan, de centre-gauche comme son prédécesseur, souhaitait en effet mettre en oeuvre des réformes destinées à rétablir l‘équilibre budgétaire et à réduire la dette publique, très élevée, du pays.

C’est en évoquant peu de temps avant le scrutin une possible hausse de la TVA, que le nouveau premier ministre, contesté au sein même de sa coalition, a perdu en popularité.

Il sortirait donc fragilisé de ce scrutin, même s’il a affirmé ne pas vouloir démissionner. Son parti, le PDJ, qui a mis fin en 2009 à 50 ans de règne libéral, conserve une nette majorité à la chambre des députés.