DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La défaite du parti au pouvoir aux sénatoriales japonaises

Vous lisez:

La défaite du parti au pouvoir aux sénatoriales japonaises

Taille du texte Aa Aa

Elections sénatoriales au Japon: c’est donc la défaite du parti au pouvoir, qui perd la majorité à la chambre haute, au profit du parti libéral démocrate.

Un revers pour le premier ministre nommé il y a tout juste un mois, qui est contesté au sein de son propre parti, le Parti démocrate. Le PDJ, qui l’an dernier a pour la première fois vaincu les libéraux aux législatives depuis 50 ans.

Pour le vainqueur, Sadakazu Tanigaki, leader du parti libéral, cette victoire “est le signe du sévère jugement que portent les électeurs japonais sur la politique chaotique conduite par le PDJ pendant les dix derniers mois. Il montre également que l‘électorat reconnait l’effort que nous avons fait pour regagner la confiance après notre défaite l’an dernier”.

Le premier ministre, de son côté, a l’intention de poursuivre dans le sens des réformes. Il reconnaît que “les gens ont pu penser que ce que j’avais dit sur les impôts était un peu brutal. Je pense que ce qui a posé problème, c’est le manque d’explications suffisantes”.

En effet, le projet d’augmentation de la TVA pour s’attaquer à la dette publique, annoncé quelques jours avant le scrutin, a provoqué le mécontentement des électeurs et une baisse de popularité de Naoto Kan.