DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un fonds privé de capital risque en cas de nouvelle crise bancaire

Vous lisez:

Un fonds privé de capital risque en cas de nouvelle crise bancaire

Taille du texte Aa Aa

La première banque espagnole Banco Santander se rapproche encore un peu plus de son objectif : être à 100% un fournisseur de services de banque de détail en Allemagne avec l’acquisition de la division banque de détail du groupe suédois SEB. L’investissement de Banco Santander se monte à 555 millions d’euros.

Par ailleurs, plusieurs banques européennes discutent de la création d’un fonds de 20 milliards d’euros qui pourrait les aider en cas d’une nouvelle crise financière : c’est ce qu’affirme lundi dans une tribune pour le Financial Times le directeur général de la banque italienne UniCredit, Alessandro Profumo.
Selon lui, ce fonds privé permettrait aux banques de se passer des aides gouvernementales et d‘éviter une taxe générale sur les banques réclamée par certains pays dont la France.

A sa proposition, Alessandro Profumo va essayer de rallier les grandes banques européennes dans les semaines à venir. Deutsche Bank et Banco Santander aurait déjà montré leur intérêt pour cette idée.