DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Victoire de L'Espagne : Les unes du Net

Vous lisez:

Victoire de L'Espagne : Les unes du Net

Taille du texte Aa Aa

Entre une Espagne championne du monde et des Pays-Bas plongés dans le désarroi après avoir perdu leur troisième finale, les médias des deux pays se font naturellement l’écho du dénouement de ce match tendu, conclu par le but d’Andres Iniesta à la 116è minute.

C’est bien sûr l’euphorie qui domine dans la presse espagnole. « Campeones… y no es un sueño » – Champions et ce n’est pas un rêve – pour El Mundo, « Campeones del mundo » – Champions du monde – pour El Pais. Des unes à l’image de l’explosion de joie qui a retenti dans tout le pays. Pour le catalan El Periodico, « El món als seus peus » – Le monde est à leurs pieds. Les unes des quotidiens sportifs comme Marca « ¡¡¡Campeones, campeones!!! » et AS « ¡¡¡Campeones!!! » chavirent dans la célébration de ce titre de champion du monde.

Aux Pays-Bas, la déception est immense, comme l’atteste de Volkskrant qui met en avant la nouvelle défaite des Oranjes en finale de Coupe du monde : « En weer is Nederland geen wereldkampioen » – Encore une fois les Pays-Bas ne sont pas champion du monde. De Telegraaf choisit le ton polémique – mauvais perdant ?- en mettant en avant les mots de Wesley Sneijder après le match, pointant, à ses yeux le mauvais arbitrage de l’arbitre (M. Webb, Angleterre) : « Een schande voor de sport » – Une honte pour le sport. Plus sobres, Trouw titre « Spanje bevestigt heerschappij » – L’Espagne confirme sa suprématie – et NRC « Spanje wereldkampioen » – L’Espagne championne du monde. Et enfin AD relativise la portée de la défaite néerlandais avec « Geen aanleiding voor nationaal complex » – Pas besoin d’avoir de complexe national.