DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Arrestations d'islamistes en Ouganda après les attentats de Kampala

Vous lisez:

Arrestations d'islamistes en Ouganda après les attentats de Kampala

Taille du texte Aa Aa

Premières arrestations en Ouganda après le double attentat de Kampala dimanche soir. Tard hier les autorités ougandaises ont procédé à l’interpellation de plusieurs islamistes. Une ceinture d’explosif aurait également été retrouvée sur place.

L’attentat qui a fait 74 morts avait été revendiqué par la milice shebab. La première attaque à l‘étranger pour les islamistes somaliens.

Le porte-parole des Shebab, Sheikh Ali Mohamud Rage, menace : “Nous avions sommé l’Ouganda de ne pas déployer ses troupes en Somalie. On nous a ignorés”, dit-il. “Nous leurs avions dit d’arrêter de massacrer les nôtres, ils ne nous ont pas écouté. Les attentats de Kampala n‘étaient qu’un avertissement. Nous frapperons encore si l’Ouganda ne se retire pas”.

Les shebab qui contrôlent une grande partie du territoire somalien combattent la force de paix déployée par l’Union Africaine et à laquelle l’Ouganda participe.

Des islamistes déterminés qui ont visé de simples civils assistant à la retransmission de la finale de la Coupe du Monde de football dans la capitale ougandaise…