DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le président ougandais au chevet des blessés des attentats

Vous lisez:

Le président ougandais au chevet des blessés des attentats

Taille du texte Aa Aa

Au lendemain du double attentat de Kampala, le président ougandais Yoweri Musevi a comdamné les attaques revendiquées par les Shebab, un groupe djihadiste somalien proche d’Al-Qaïda. Les islamistes menaçaient depuis plusieurs mois de frapper l’Ouganda et le Burundi, deux pays impliqués dans la mission de paix de l’Union Africaine en Somalie.

Pour la première fois, dimanche, les Shebab ont frappé à l‘étranger faisant près de 80 morts dans la capitale ougandaise.

“Nous sommes à l’origine de l’attaque contre l’Ouganda (…) Nous lui avions dit d’arrêter de massacrer les nôtres, il ne nous a pas écouté. Les attentats de Kampala n‘étaient qu’un avertissement. Nous frapperons encore si l’Ouganda ne se retire pas”, a lancé ce lundi
Ali Mohamoud Rage, le porte-parole des Shebab.

Ces islamistes, qui contrôlent actuellement près de 80% du territoire somalien, n’ont pas hésité à frapper des civils regroupés pour la retransmission de la finale de la Coupe du monde. Parmi les victimes se trouvaient plusieurs humanitaires étrangers.