DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vaste coup de filet anti-mafia en Italie

Vous lisez:

Vaste coup de filet anti-mafia en Italie

Taille du texte Aa Aa

300 membres présumés de la ‘Ndrangheta ont été arrêtés dans plusieurs points de la péninsule, après des mois d’enquête.

L’opération, qui a mobilisé près de 3000 carabiniers, a notamment permis l’interpellation de l’homme que la police soupçonne d‘être à la tête de la puissante organisation calabraise, Domenico Oppedisano, âgé de 80 ans, et celle de nombreux autres hauts responsables présumés.

Oppedisano aurait été nommé “capocrimine”, chef criminel, en août dernier.

“Depuis les années 70, il était impossible d’avoir un tableau aussi général et détaillé de l’organisation, mais grâce à cette opération, nous disposons d’une photographie actuelle de la Ndrangheta en Italie, explique Alfredo Mantovano,
sous-secrétaire d’Etat à l’Intérieur.”

Une organisation qui bénéficie d’importantes ramifications, comme l’explique ce magistrat.

“Les grandes familles de la ‘Ndrangheta, qui comptent parmi les dynasties importantes de la mafia, sont désormais à la deuxième, troisième ou quatrième génération. On retrouve donc les fils de personnes peut-être condamnées il y a 20 ans. Beaucoup ont suivi des études universitaires, et sont insérées dans la bonne société. Mais plus important encore, ils disposent de l’appui de professionnels, de bureaucrates, et aussi de politiciens, déclare Giuseppe Pignatone,
chef du parquet de Reggio de Calabre.”

Plusieurs millions d’euros de biens ont aussi été saisis, notamment en Lombardie, où l’organisation a investi le secteur du bâtiment et des travaux publics.

Son chiffre d’affaires dépasserait d’ailleurs les 40 milliards d’euros, principalement grâce au trafic de drogue.