DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

14 Juillet : controverse sur la présence du contingent africain dans le défilé

Vous lisez:

14 Juillet : controverse sur la présence du contingent africain dans le défilé

Taille du texte Aa Aa

Invités d’honneur de Nicolas Sarkozy pour les festivités du 14 juillet, les chefs d’Etats africains présents à Paris se sont réjouis de voir leur troupes défiler sur les Champs-Elysées.
Et même si cette invitation a suscité certaines critiques… les dirigeants africains eux rejettent toute polémique.
Leur présence à Paris correspond au cinquantième anniversaire de l’indépendance des ex-colonies française d’Afrique sub-saharienne, comme le rappelle le chef d’Etat malien, Amadou Toumani Touré : “Je voudrais quand même me réjouir de cette occasion qui nous est donné par la France de nous faire l’honneur d‘être ici pour assister au défilé du 14 juillet et surtout de faire défiler nos troupes qui sont les héritières des troupes noires d’hier qui ont participé aux différentes grandes guerres en France”.

Les ONG de défense des Droits de l’Homme dénoncent la présence possible de criminels dans les contingents africains qui ont défilé…
“Est-ce que des gens qui sont là pourraient être susceptibles d‘être judiciairement poursuivis pour des faits graves. Et à cela, le gouvernement français répond par le silence” se demande Michel Tubiana de la Ligue française des Droits de l’Homme.

Les ONG avaient réussi à rassembler plus de 700 personnes mardi soir à Paris pour manifester contre la présence dans le contingent africain de personnes coupables de violation des droits de l’Homme.

L’Elysée a fermement démenti.