DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Irlande du Nord : troisième nuit de violence à Belfast

Vous lisez:

Irlande du Nord : troisième nuit de violence à Belfast

Taille du texte Aa Aa

Les violences se poursuivent dans le nord de Belfast entre jeunes catholiques nord-irlandais et forces de police.
Les heurts qui ont débuté en marge des célébrations “orangistes” il y a trois jours ont fait plus de 80 blessés parmi les force de l’ordre.
Une femme policier a été grièvement touchée après avoir reçu un parpaing sur la tête. Ses jours ne seraient cependant pas en danger.

Les affrontements se concentrent dans le quartier de Ardoyne. Aux jets de pierre, de briques et de bouteilles des émeutiers, les policiers opposent le canon à eau.
Des policiers affirment avair été ciblés par des fusils à plomb. Des détonations ont été entendues la nuit dernière.

Les protestants des ordres orangistes défilent chaque année en Irlande du nord pour commémorer la bataille de la Boyne.
Le Premier ministre protestant Peter Robinson a dénoncé la violence et le vandalisme. Le numéro deux de l’exécutif, le catholique Martin McGuinness, a appelé à apaiser les tensions entre les deux communautés.