DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pour ou contre l'interdiction du voile intégral

Vous lisez:

Pour ou contre l'interdiction du voile intégral

Taille du texte Aa Aa

Le vote à l’Assemblée nationale ne va pas manquer de faire grand bruit. Le conseil d’Etat avait émis un avis défavorable, l’opposition dans sa grande majorité n’a d’ailleurs pas voté, a l’exception de 20 députés de gauche, qui comme à droite on voté pour : “Il s’agit là, explique le député de l’UMP Patrick Ollier, de la dignité de la femme. C’est un sujet aussi important pour nous et si nous votons cette loi c’est parce que nous voulons que parce qu’il s’agit de la burqa ou du niqab la femme puisse être protégée contre ceux qui l’obligent à porter une tenue vestimentaire qui n’a rien a voir avec la religion.”

“Je fais partie de ceux, rajoute le socialiste Manuel Valls, qui depuis plusieurs mois, considérant comme l’immense majorité des parlementaires et des Français que le niqab, voile intégral, n’ont rien à voir avec les valeurs de la république, qu’il fallait l’interdire.”

Kenza Drider vit à Avignon. La jeune femme de 30 ans, voilée intégralement depuis 10 ans déjà, est devenue en quelques mois l‘égérie de la cause niqab : “Ma vie ne changera pour rien au monde. Mon niqab c’est mon niqab et je le garderais que le gouvernement l’accepte ou ne l’accepte pas. Je ne suis pas hors la loi. Si je reçois une amende d’un policier, je ferais appel aux droits de l’Homme au nom de ma liberté.”