DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Espagne accueille de nouveaux dissidents cubains

Vous lisez:

L'Espagne accueille de nouveaux dissidents cubains

Taille du texte Aa Aa

Deux nouveaux dissidents cubains ont regagné l’Espagne mercredi après-midi, accompagnés de 13 membres de leurs familles.

Normando Hernández González et Omar Rodríguez, tous deux journalistes clandestins, purgeaient de lourdes peines de 25 ans et 27 ans de prison.

Retrouvailles émouvantes pour Normando Hernández qui a pu pour la première fois revoir sa mère, après 7 années de détention.

7 années de souffrance et de privation.

“Une fois, ils m’ont jeté dans les escaliers et m’ont frappé avec des bâtons. J’ai refusé d‘être nourri, et fait la grève de la faim pour que mes droits soient reconnus. Je suis tombé malade, et ils ont fait empirer mon état, en m’injectant d’autres maladies.”

2 autres dissidents devraient leur emboîter le pas ce jeudi. Pour, Hernández, ce processus de libération n’est qu’une mascarade du régime castriste.

“Je suis convaincu que ces libérations ne sont que des manoeuvres du gouvernement cubain visant à un but précis parmi tant d’autres: que l’Union européenne abandonne la position commune. Je pense que le retrait de la position commune envers Cuba serait une grosse erreur.”

L’Espagne, elle, est favorable au retrait de cette “position commune” européenne qui conditionne le dialogue avec Cuba au respect des droits de l’Homme.

Au total, Madrid accueillera 20 anciens prisonniers de conscience sur les 52 que Cuba s’est engagé à relâcher.