DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"La libération d'Abdelbaset Megrahi était une erreur"

Vous lisez:

"La libération d'Abdelbaset Megrahi était une erreur"

Taille du texte Aa Aa

C’est le gouvernement britannique qui l’affirme, regrettant aujourd’hui la décision de la justice écossaise de remettre en liberté à la fin de l’année dernière le seul homme condamné pour l’attentat de Lockerbie.

Megrahi, atteint d’un cancer, et à qui on donnait trois mois à vivre, avait été autorisé à rentrer en Libye pour pouvoir y mourir.

“Le Secrétaire d’Etat et le ministre des Affaires étrangères, explique l’ambassadeur britannique à Washington, reconnaissent tous les deux qu’il s’agissait d’une erreur”.

Abdelbaset Megrahi a été condamné en 2001 pour l’attentat à la bombe perpétré en 1988 contre un Boeing 747 au-dessus de la ville écossaise de Lockerbie, qui avait fait 270 morts.