DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"La libération d'Abdelbaset Megrahi était une erreur"

Vous lisez:

"La libération d'Abdelbaset Megrahi était une erreur"

"La libération d'Abdelbaset Megrahi était une erreur"
Taille du texte Aa Aa

C’est le gouvernement britannique qui l’affirme, regrettant aujourd’hui la décision de la justice écossaise de remettre en liberté à la fin de l’année dernière le seul homme condamné pour l’attentat de Lockerbie.

Megrahi, atteint d’un cancer, et à qui on donnait trois mois à vivre, avait été autorisé à rentrer en Libye pour pouvoir y mourir.

“Le Secrétaire d’Etat et le ministre des Affaires étrangères, explique l’ambassadeur britannique à Washington, reconnaissent tous les deux qu’il s’agissait d’une erreur”.

Abdelbaset Megrahi a été condamné en 2001 pour l’attentat à la bombe perpétré en 1988 contre un Boeing 747 au-dessus de la ville écossaise de Lockerbie, qui avait fait 270 morts.