DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Maladie de la vache folle : Bruxelles propose d'assouplir les mesures de précaution

Vous lisez:

Maladie de la vache folle : Bruxelles propose d'assouplir les mesures de précaution

Taille du texte Aa Aa

La maladie de la vache folle est derrière nous… Pour la Commission européenne, l’encéphalopathie spongiforme bovine est en voie d‘éradication et il est temps d’assouplir les mesures de précaution. L’an dernier, 67 cas ont été détectés en Europe, contre plus de 37.000 au plus fort de l‘épizootie. Bruxelles propose donc de ne plus abattre systématiquement le troupeau tout entier, mais d’autoriser la consommation des autres bêtes, à condition qu’elles soient testées et que le test soit négatif.
La Commission veut aussi que l’on puisse réintroduire certaines farines animales dans l’alimentation des non-ruminants comme les porcs, les volailles et le poisson.
Le précédent de la vache folle, et de sa variante humaine, a conduit les Européens à beaucoup plus de rigueur et de précaution. Faut-il baisser la garde à présent ? Les Etats membres en décideront.