DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fin des gardes à vue des proches de Liliane Bettencourt

Vous lisez:

Fin des gardes à vue des proches de Liliane Bettencourt

Taille du texte Aa Aa

Après 36 heures d’auditions consacrées notamment aux soupçons d‘évasion fiscale de l’héritière de l’Oréal, quatre personnes ont été remises en liberté.

Elles ont été interrogées dans le cadre des investigations sur le contenu des écoutes clandestines entre Liliane Bettencourt et son entourage entre mai 2009 et mai 2010.

Il s’agit tout d’abord de Patrice de Maistre, le gestionnaire de la fortune de la milliardaire. Il y a également le photographe François-Marie Banier, l’avocat fiscaliste Fabrice Goguel et Carlos Vejarano, gérant de l‘île d’Arros aux Seychelles.

Les quatre hommes sont restés évasifs et se sont renvoyés la balle notamment à propos de l‘île qui aurait servi à un blanchiment de fraude fiscale selon les écoutes.

La brigade financière doit se pencher aussi sur un autre point contenu dans les enregistrements des conversations de Liliane Bettencourt.

Le possible conflit d’intérêts voire le trafic d’influence lié à l’embauche de l‘épouse du ministre du Travail Eric Woerth dans la société Clymène. La société chargée de gérer la 17ème fortune mondiale.

Cette affaire tentaculaire porte aussi sur de possibles financements politiques via la remise d’enveloppes à des responsables politiques.