DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La technologie dévoile une partie du mystère du sourire de la Joconde

Vous lisez:

La technologie dévoile une partie du mystère du sourire de la Joconde

Taille du texte Aa Aa

Son sourire est un mystère que la technologie éclaire peu à peu

Comment Léonard de Vinci a-t-il réussi à donner tant de relief à sa célébrissime Joconde ?

Après 5 siècles d’attente, une équipe de chercheurs français a levé le voile. Dans sa technique du “sfumato”, le peintre a juxtaposé les couches de peinture afin de donner une impression de volume. Les explications de Philippe Walter : “On se rend compte quand c’est des glacis, par exemple sur la Joconde qu’il arrive à déposer des couches aussi fines qu’un ou deux micromètres, c’est-à-dire un ou deux millimètres et en superposant ces couches progressivement, tout doucement, il a réussi à créer l’effet qu’il recherchait. Et ça c’est très intéressant car ça nous replonge complètement dans les descriptions qui existaient à l‘époque de la Renaissance sur l’art de Léonard de Vinci”.

Ces couches de peinture ultra fines ont été appliquées pour estomper les contours, adoucir les transitions entre ombre et lumières sur les visages.

Outre le chef d‘œuvre de Léonard de Vinci, six autres tableaux tous exposés au Louvre à Paris ont également été étudiés en détail par les scientifiques.