DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les donateurs vont mettre le gouvernement afghan face à ses responsabilités

Vous lisez:

Les donateurs vont mettre le gouvernement afghan face à ses responsabilités

Taille du texte Aa Aa

La conférence internationale des donateurs qui s’ouvre mardi en Afghanistan arrive à un moment crucial du conflit. Ce conflit est de plus en plus impopulaire pour les pays qui aident Kaboul.
Le gouvernement afghan va donc être prié de détailler son plan pour améliorer la sécurité et l‘économie. “Il y a beaucoup de pression de la part de la communauté internationale pour dire aux autorités afghanes: maintenant, il est temps de prendre plus de responsabilités, explique Staffan de Mistura, représentant spécial de l’ONU en Afghanistan. La corruption doit être mieux combattue, sinon l’argent ne va pas là où il faut”.

L’Afghanistan a déjà reçu plus de 40 milliards de dollars d’aide depuis 2002. Les pays donateurs ont la mauvaise impression qu’il s’agit d’un puits sans fond. La population afghane a le même sentiment.
“Les pays qui nous aident ont raison de demander des comptes, dit un homme, car l’argent part dans des banques à l‘étranger, comme à Dubaï par exemple. Aussi longtemps que l’aide sera gaspillée, les donateurs devront demander de la clarification”.
L’aide est censée financer de nombreux projets civils. Elle doit aussi permettre à l’armée afghane de mieux s‘équiper et s’entraîner. Un calendrier de retrait des troupes internationales sera entériné à la conférence de Kaboul.