DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

David Cameron remet BP face à ses responsabilités

Vous lisez:

David Cameron remet BP face à ses responsabilités

Taille du texte Aa Aa

L’amitié est préservée entre la Grande-Bretagne et les Etats-Unis. Pour sa première visite officielle à Washington, le Premier ministre britannique David Cameron a su éviter les écueils. Même sur le sujet qui fâche, la marée noire provoquée par la compagnie pétrolière britannique BP, David Cameron a cherché l’apaisement. “Je comprends parfaitement la colère qui règne en Amérique, a-t-il déclaré. La marée noire dans le golfe du Mexique est une catastrophe pour l’environnement, pour les secteurs de la pêche et du tourisme. Et comme le président Obama, je dis clairement qu’il appartient à BP de boucher la fuite de pétrole, de nettoyer le site et de payer des indemnisations justes”.
 
L’Afghanistan domine également cette visite du Premier ministre britannique à Washington. A ses côtés, le président américain Barack Obama a insisté mardi soir sur le fait que la stratégie des Etats-Unis en Afghanistan était “la bonne”.