DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Ukraine renforce son combat contre le SIDA

Vous lisez:

L'Ukraine renforce son combat contre le SIDA

Taille du texte Aa Aa

L’ex-république soviétique d’Ukraine est l’un des pays d’Europe les plus touchés par le SIDA. Après la drogue, ce sont les rapports non-protégés qui préoccupent les autorités.

Entre 1987 et 2010, 167 000 personnes ont été infectées et 19 000 ont déjà perdu la vie.

Parmi les groupes les plus vulnérables à la maladie, il y a les prostituées, le plus souvent des jeunes filles qui n’arrivent pas à joindre les deux bouts à l’image d’Irina : “J’ai deux jeunes frères, ils ont 12 et 13 ans, ils sont très jeunes et ils sont encore à l‘école. Et j’ai aussi un enfant. C’est lourd à porter et je suis toute seule. Un salaire ne suffit pas pour tout ça donc petit à petit et avec de plus en plus de drogue, j’y vais”.

Alors qu’un séropositif ukrainien sur quatre serait conscient de son état, les ONG anti-SIDA multiplient les campagnes de sensibilisation notamment pour l’utilisation du préservatif comme l’explique Tatiana : “Nous venons tous les jours et nous leur donnons des seringues propres, des préservatifs et aussi des consultations. Nous leur disons aussi dans quelles pharmacies ils peuvent aller et où ils peuvent consulter des spécialistes notamment des dermatologues, des gynécologues et aussi un avocat”.

Les traitements de substitution en particulier avec de la méthadone semblent commencer à faire effet. Mais l’argent manque pour poursuivre le combat. L’Ukraine espère obtenir 300 millions de dollars supplémentaires en 2012 via le fonds mondial de lutte contre le sida.