DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les dissidents cubains opposés à une modification de la "position commune" de l'Union européenne

Vous lisez:

Les dissidents cubains opposés à une modification de la "position commune" de l'Union européenne

Taille du texte Aa Aa

Les ex-prisonniers politiques cubains exilés en Espagne sont fâchés. Dix d’entre eux ont rédigé un texte pour s’opposer à toute modification de la “position commune” de l’Union européenne, position qui lie le dialogue avec le régime cubain à une amélioration des droits de l’Homme sur l‘île.

“Si les dissidents restés à Cuba ne servent pas d’otages, s’ils ne servent pas de monnaie d‘échange pour forcer l’Union européenne à modifier sa position commune, a déclaré un prisonnier politique, alors qu’on les relâche, sinon nous ne serons pas convaincus”.

Le gouvernement espagnol continue de demander à l’UE de modifier sa “position commune” pour la remplacer par un accord de coopération avec Cuba. A La Havane, les “Dames en blanc”, femmes ou mères de prisonniers, sont inquiètes. “Ils ne quittent pas Cuba en tant que prisonniers politiques reconnus, explique la dirigeante des “Dames en blanc”, alors ils ne bénéficient pas du statut de réfugié dans le pays qui les accueille. Ils ne sont que de simples migrants”.

Les onze dissidents cubains arrivés la semaine dernière à Madrid ont été libérés dans le cadre d’un accord entre le pouvoir cubain et l‘église catholique cubaine. Neuf autres prisonniers sont encore attendus mardi en Espagne.