DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

SIDA : un gel suscite des espoirs pour les femmes

Vous lisez:

SIDA : un gel suscite des espoirs pour les femmes

Taille du texte Aa Aa

Un vent d’espoir souffle dans la lutte contre le SIDA. Un gel contenant un anti-rétroviral entraîne une forte réduction du risque d’infection au VIH chez les femmes, d’après des résultats rendus publiques à l’occasion de la conférence internationale sur le sida à Vienne.

Il s’agit d’un gel vaginal microbicide dont l‘étude a commencé en 2007 en Afrique du Sud. Huit cent femmes ont participé à un test visant à établir l’innocuité et l’efficacité du produit. L’incidence du VIH a été de 54% plus basse chez les femmes qui faisaient une bonne utilisation du gel.

“Cela répond à un extraordinaire besoin qui a déjà été décrit (…)”, soulignait Anthony Fauci, directeur de l’Institut national américain des allergies et des maladies infectieuses. “Un besoin en terme de science, de santé public et de prévention, mais aussi un besoin d’un point de vue sociologique pour un groupe de personnes qui pendant si longtemps a eu très peu d’occasions de décider de son propre sort, à savoir les femmes, en particulier les femmes dans des pays en développement.”

Ne plus dépendre, pour se protéger, du bon vouloir des hommes concernant l’utilisation du préservatif. C’est la promesse que laisse entrevoir ce gel dont les tests ne sont pas achevés. Les femmes représentent la majorité des nouveaux cas d’infection par le VIH dans le monde.

Avec AFP