DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie : deuxième cas de la variante humaine de la maladie de la vache folle

Vous lisez:

Italie : deuxième cas de la variante humaine de la maladie de la vache folle

Taille du texte Aa Aa

Une femme de 42 ans, habitante de Livourne en Toscane, est sur le point de mourir d’une variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob. C’est le deuxième cas enregistré en Italie. Et il intervient alors que la Commission européenne vient d’annoncer que l’Europe en avait pratiquement fini avec la maladie de la vache folle.

La façon dont cette patiente a contracté la maladie n’a pas encore été établie. “Cette femme a certainement été infectée il y a plus de 10 ans”, explique ce responsable d’une unité de surveillance de la maladie, “avant donc les mesures de précaution mises en place pour empêcher le passage de la maladie entre le bovin et l’humain”. “Aujourd’hui la viande de boeuf est sûre, affirme t-il, “car ça fait dix ans qu’on a pris des mesures au niveau italien et européen”.

Concernant les cas de vache folle, l’an dernier seuls 67 cas positifs ont été enregistrés dans l’Union européenne, contre plus de 37 000 au plus fort de l‘épizootie, c‘était en 1992.