DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Eglise chilienne propose une amnistie pour les hommes de main de la dictature

Vous lisez:

L'Eglise chilienne propose une amnistie pour les hommes de main de la dictature

Taille du texte Aa Aa

Au Chili, l’Eglise catholique propose une amnistie pour certains militaires responsables de violations des droits de l’homme sous la dictature, provoquant la colère des proches des victimes.

Selon Monseigneur Goic, qui a remis une proposition au président Sebastian Pinera, il s’agit de gracier à certaines conditions et pour des raisons humanitaires des soldats coupables, en déterminant le degré de responsabilité de chacun et les regrets exprimés : “Le but n’est pas de rouvrir les graves blessures d’hier ni de prétendre qu’elles peuvent se refermer par décret”.

Cette proposition de l’Eglise, bien accueillie par la droite, a été très vivement rejetée par l’opposition de centre-gauche et par des centaines de personnes, qui ont manifesté autour du palais présidentiel. C’est à l’occasion des 200 ans de l’indépendance du pays le 18 septembre prochain, que le gouvernement pourrait décider de gracier certains soldats malades ou âgés.

Pendant la dictature chilienne qui a duré de 1973 à 1990, 3.000 personnes sont mortes ou ont disparu. Plus de 500 militaires de l‘époque sont poursuivis pour violations des droits de l’homme.