DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Kosovo est radieux, la Serbie est amère

Vous lisez:

Le Kosovo est radieux, la Serbie est amère

Taille du texte Aa Aa

“C’est une journée bénie pour le Kosovo et tous ses citoyens”, voici la première réaction enthousiaste du président kosovar après la reconnaissance de l’indépendance par la Cour internationale de justice. Le gouvernement serbe, au contraire, campe sur son refus de reconnaître l’indépendance de sa province perdue. “La Serbie ne reconnaîtra jamais cette déclaration unilatérale d’indépendance, a tranché le chef de la diplomatie Vuk Jeremic. Je crois qu‘à partir d’aujourd’hui, des gens dans le monde vont être tentés de proclamer des déclarations d’indépendance. Et évidemment, ils seront en accord avec la loi internationale”.

Le Kosovo passe outre. Il appelle sans tarder les pays qui n’ont pas encore reconnu son indépendance à le faire dès que possible. “J’attends que la Serbie soit à la hauteur de ses responsabilités en tant que nation balkanique, a commenté le ministre kosovar des Affaires étrangères Skender Hyseni. J’attends qu’elle se tourne vers nous, afin de discuter des questions pour lesquelles notre intérêt est mutuel. Mais de telles discussions ne peuvent avoir lieu qu’entre deux États souverains”.