DERNIERE MINUTE

Ali Larijani: "Nous sommes devenus une puissance nucléaire pacifique....."

Vous lisez:

Ali Larijani: "Nous sommes devenus une puissance nucléaire pacifique....."

Taille du texte Aa Aa

Interview Ali Larijani : Président du parlement iranien

Entre des négociations avortées, des sanctions, et des menaces régionales, le programme nucléaire iranien agite la scène internationale depuis longtemps.

A Genève lors de la 3e conférence de l’Union internationale des Parlements, le président du parlement iranien Ali Larijani, dans une interview exclusive à Euronews, déclare pour la première fois, que son pays est devenu une puissance nucléaire pacifique comme le Japon.
L’ancien négociateur du nucléaire iranien exclut toute possibilité d’attaques israéliennes ou américaines contre son pays.

Mohamed Abdel Azim : Euronews reporter
“Le parlement iranien a voté une loi selon laquelle l’Iran va maintenir l’enrichissement de l’uranium à 20%.

Ali Larijani
Je pense qu’il n’y a pas d’inquiétude à ce sujet. Le Japon a une industrie d’enrichissement.
Est ce que cela suscite des inquiétudes ?
La technologie nucléaire iranienne ressemble beaucoup au modèle japonais.

Euronews
On sait que le Japon peut fabriquer l’arme nucléaire en 6 mois. Est-ce que cela veut dire que vous allez entrer dans une phase de puissance virtuelle capable de fabriquer la bombe en si peu de temps ?

Ali Larijani
Écoutez, une puissance nucléaire ne veut pas dire que nous allons en produire. Personne n’est condamné à l’avance et avant son acte.

Euronews
Mais par exemple, les déclarations du président russe Medvedev, en disant que l’Iran
s’approche de la fabrication des armes nucléaires…

Ali Larijani
Je crois que ces informations ne sont pas exactes.
L’Iran dispose du savoir nucléaire et nous ne le cachons pas. C’est vrai Cela dit que s’il nous dit que l’Iran est devenu une puissance nucléaire c’est vrai…

Euronews
Donc, vous confirmez que vous êtes sur le point de devenir une vraie puissance nucléaire régionale.

Ali Larijani
Si vous voulez dire par là une nouvelle puissance nucléaire pacifique… c’est vrai.

Euronews
C’est pour cela que le réacteur nucléaire de Bouchehr entre en fonction en septembre ?

Ali Larijani
Une centrale nucléaire ne fait pas toute la puissance d’un pays.
L’important c’est le savoir et la connaissance.
Nous avons accès au savoir nucléaire et à la technologie nucléaire et nous l’avons travaillée depuis 20 ans.

Euronews
Donc, vous êtes déterminés à poursuivre votre chemin nucléaire …

Ali Larijani
Oui, mais pacifique

Euronews
Mais cela, malgré tout, augmente la peur et la crainte dans la région de certains pays voisins de l’Iran.

Ali Larijani
vous parlez de la Russie qui dispose elle-même de l’arme nucléaire?

Euronews
Non, je parle des voisins directs comme l’Irak ou encore les Israéliens..

Ali Larijani
Je pense que nous sommes face à un nouveau phénomène et une plaisanterie régionale.
La Russie est une puissance nucléaire depuis très longtemps.. C’est une plaisanterie que cela suscite
des inquiétudes.
Vous parlez de la Région ? De quel pays ?

Euronews
Je parle des pays de la région comme Israël qui déclare clairement qu’il ne souhaite pas que l’Iran devienne une puissance nucléaire…

Ali Larijani
Dans la région à part Israël il n’y a aucun régime sioniste.
Beaucoup de pays de la région sont fiers du programme nucléaire iranien.

Euronews
N’avez-vous pas peur qu’un jour les Israéliens ou les Américains mènent
des attaques préventives contre vos installations nucléaires dans un future proche ?

Ali Larijani
Je ne pense pas qu’ils ont perdu totalement la raison.
Ce n’est tout simplement pas raisonnable.
Nous n’allons pas rester sans rien faire avec les bras croisés.
Les Israéliens ont des points névralgiques, vraiment sensibles et tout près de nous.

Euronews
Vous faites allusion à quoi par “les points névralgiques” ?

Ali Larijani
Je pense qu’on me comprend. Nous avons des capacités pour nous défendre.
Nous ne cachons pas nos capacités sur le plan balistique. Je pense plutôt que c’est un tapage médiatique.
Je dirai qu’une erreur coûtera cher à ce régime.

Euronews
Vous parlez de tapage médiatique mais cela s’est déjà produit dans la région en 1981 contre les installations en Irak.
Le réacteur irakien avait été attaqué par l’aviation israélienne en 1981.

Ali Larijani
Il ne faut pas comparer. Je pense que les Israéliens ont une analyse plus objective des capacités iraniennes.
C’est pour cette raison qu’il y a ce tapage sur la capacité nucléaire iranienne.
C’est très peu probable mais en tout cas nous sommes préparés.

Euronews
Les sanctions frappent le commerce, le transport et le secteur pétrolier. Comment les Iraniens voient ces sanctions ?

Ali Larijani
Nous avons trouvé les moyens de contourner ces sanctions.

Euronews
Mais comment vous allez les contourner lorsque 2/3 de l’aviation civile comme Iran Air ne peut pas survoler l’espace aérien en Europe par exemple ?

Ali Larijani
Cette question n’a rien à voir. Vous parlez des déplacements des gens ?

Euronews
Oui, il y a les visas. Par exemple la Commission Européenne ne donne
plus des visas pour certains personnalités iraniennes.

Ali Larijani
Pensez-vous que l’absence de voyages pour certaines personnalités militaires iraniennes en Europe va nous causer des problèmes ?
Très franchement, cela ne nous empêche pas d’avancer.
Ces actions, qui cherchent à nuire à l’Iran rendent la volonté du peuple iranien encore plus ferme.

Euronews
Mais le peuple iranien et certains opposants appellent le régime à donner un peu plus de liberté et a faire attention aux Droits de l’Homme en Iran.

Ali Larijani
Quel est le rapport ?
Cela n’a aucun rapport car les oppositions iraniennes en France et en Europe et ailleurs sont d’accord sur un point : la technologie nucléaire iranienne.

Euronews
Ce n’est pas vrai car, par exemple, le Conseil National de la Résistance en France
demande encore plus de sanctions contre le régime iranien.

Ali Larijani
Non, ce sont des gens déshonorés, ce sont des gens haïs en Iran.
Ils sont des terroristes et ont tué beaucoup de gens en Iran

Euronews
Là vous parlez de certains groupes, mais par exemple Sherine Ebadi qui n a tué personne, appelle au respect des Droits de l’Homme en Iran.

Ali Larijani
Les pays occidentaux soutiennent Sherine Ebadi afin de prendre position. Mais personne ne l’a empêché de venir en Iran.
Quand elle a quitté l’Iran, elle l’a fait de son plein gré.

Euronews
Certains ministres comme le ministre Britannique des Affaires étrangères Willian Hague appelle Téhéran à arrêter les exécutions.

Ali Larijani
Je pense que l’Angleterre et les États-Unis doivent réfléchir d’avantage sur les crimes qu’ils commettent en Afghanistan et en Irak.
Il faut lui poser la question suivante comment se fait-il que l’OTAN a aidé financièrement et militairement un groupuscule terroriste (iranien).
Je pense que nous sommes face à une tromperie de la part de ces pays…..”