DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'indépendance du Kosovo validée par la Cour internationale

Vous lisez:

L'indépendance du Kosovo validée par la Cour internationale

Taille du texte Aa Aa

Le gouvernement kosovar sable le champagne. L’indépendance proclamée il y a deux ans ne viole pas le droit international, c’est l’avis rendu hier par la Cour internationale de justice. C’est ce qu’espéraient les autorités du Kosovo, peuplé à 90 % d’Albanais.
Le Premier ministre Hashim Thaci qui était en visite aux Etats-Unis, estime maintenant que la voie est ouverte pour une reconnaissance générale de son pays : “J’appelle encore une fois, au nom du gouvernement du Kosovo, du peuple du Kosovo, s’il vous plaît, reconnaissez l’indépendance du Kosovo par ce que c’est la bonne décision à prendre et le bon moment pour le faire”.

La Serbie de son côté subit un nouveau revers. Elle estime toujours que le Kosovo est sa région méridionale et refuse de reconnaître l’indépendance autoproclamée.

Belgrade a l’intention de porter l’affaire devant l’Assemblée générale des Nations unies et de faire adopter une résolution en vue de négociations. Pour le président serbe, Boris Tadic
“De nombreux pays vont subir des pressions pour reconnaître le Kosovo avant toute discussion à l’Assemblée générale. La Serbie va faire tous les efforts possibles pour s’assurer qu’il y ait le minimum de reconnaissances, et ainsi rendre possible l’adoption de la résolution serbe à New York, cet automne”.

Le Kosovo a été reconnu jusqu’ici par 69 pays, dont les Etats-Unis et 22 pays de l’Union européenne. Pour qu’il soit reconnu par l’ONU, il faut qu’il le soit reconnu par au moins 97 de ses membres.