DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Une journée bénie" pour le Kosovo, un revers pour la Serbie


Kosovo

"Une journée bénie" pour le Kosovo, un revers pour la Serbie

Le gouvernement serbe campe sur son refus de reconnaître l’indépendance du Kosovo, sa province perdue. Il mise désormais sur l’Assemblée générale de l’ONU qui doit ou non confirmer l’opinion de la Cour internationale de justice. Le président serbe a souligné que le verdict de la Cour ne changeait rien.

“La Serbie, bien sûr, ne reconnaîtra jamais la déclaration unilatérale d’indépendance du Kosovo”, a déclaré Boris Tadic. “Beaucoup de pays étaient sous pression pour reconnaître cette indépendance avant la précédente discussion à l’Assemblée générale de l’ONU. La Serbie mettra toutes ses forces pour convaincre ces pays de faire le contraire”.

Le Kosovo est forcément sur “un petit nuage”. “C’est une journée bénie pour notre République et tous ses citoyens”, a réagi avec enthousiasme le président kosovar. “L’avis de la Cour internationale de justice lève les derniers doutes que pourraient avoir les pays qui ne reconnaissent pas encore l’indépendance du Kosovo”, a commenté Fatmir Sejdiu.” Nous appelons tous ces pays à reconnaître le Kosovo dès que possible”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ukraine : RSF dénonce les pressions politiques contre les journalistes