DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Large succès des banques européennes aux tests de résistances mais interrogation sur l'indulgence des tests

Vous lisez:

Large succès des banques européennes aux tests de résistances mais interrogation sur l'indulgence des tests

Taille du texte Aa Aa

Sept banques européennes recalées sur 91. C’est le résultat de l’opération vérité menée sur ces établissements dans le cadre des tests de résistance par le comité des régulateurs européens basés à Londres.

Il s’agissait de vérifier leur solidité financière en les soumettant à des scénarios de crise comme une chute brutale de croissance ou des bourses.

Il manque 3,5 milliards d’euros de fonds propres aux 7 banques qui ont échoué : l’allemande Hypo Real Estate, la grecque ATEBank et cinq caisses d‘épargne espagnoles : Diada, Cajasur, Espiga, Unnim et Banca Civica.

Des résultats qui doivent encore être analysés par les marchés selon ce spécialiste du secteur : “Les résultats de ces test de résistance sont positifs mais sans véritable surprise, si vous regardez plus attentivement vous verrez qu’il s’agit surtout d’une campagne d’image motivée politiquement par les banques pour redonner confiance aux investisseurs”.

En Espagne, la ministre de l‘économie et des finances parle d’un exercice très positif : “Pour le gouvernement, les résultats sont satisfaisants et il montre que notre système financier a très bien surmonté la crise”.

C’est également le soulagement en Grèce où seule la banque publique ATEBank a échoué aux tests.

Cinq autres établissements ont en revanche réussi. Une nouvelle saluée par le gouvernement Papandréou confronté à une grave crise financière